Translate

mardi 10 mars 2009

Say Hi


Apparu en 2002 avec un premier album détonant, Discosadness, Say Hi (nouveau nom de Say Hi to your Mom) revient avec un sixième disque sorti le 3 mars 2009.
Eric Elbogen est seul aux manettes pour écrire et composer. Ce New-yorkais de talent élit domicile à Seattle depuis quelques années, et en écoutant le titre Northwestern Girls sur The Wishes and the Glitch de 2007, on devine ses raisons.
Créateur de mélodies pop, classées dans l’electronica, son charisme lui permet de jouer n’importe quel genre allant du rock au folk; il compose ses titres à la guitare acoustique.


Les guitares à l’honneur plairont aux amateurs de Primal Scream, anoblies par le synthé, les fans de Nada Surf ou de Postal Service y trouveront leur compte. La voix d’Eric, somptueuse et distinguée, sur le fil du rasoir, crée une ambiance à la fois intime et mystérieuse.
Pour ses deux premiers albums, Eric jouait et enregistrait avec une petite formation de batteur et guitariste en studio. Depuis Ferocious Mopes de 2005, il fait tout lui-même, en jouant chaque instrument, chez lui. Il est son propre producteur, refuse de subir la promotion forcée des journalistes qui exigent des disques des artistes en échange d’un article. Il envoie ses titres en mp3 et n’achète personnellement plus de Cds. Il écoute sur itunes les groupes qu’il aime et s’il veut vraiment un disque , il le commande en vinyle.

Say Hi fait partie de ces artistes qui accompagnent aisément les technologies, inclues dans leur époque, en accepte les valeurs, travaille dans ce sens. La tête dans les étoiles, évoquant le futur, les vaisseaux spaciaux, Eric a pourtant bien les pieds sur terre.
Les thèmes explorés sont les robots, les fantômes, la musique androïde, le 22ème siècle; ornés de paroles métaphoriques qui respirent l’humour et la légèreté. Say Hi, pianiste et guitariste hors pair, ne se prend pas au sérieux et cela s’apprécie à l’écoute de Oohs & Aahs, dont le single au titre évocateur, Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh Oh, titille l’oreille et les neurones (si vous avez la chance d‘en avoir plusieurs); + 1 autre extrait, November Was White, December Was Grey.
sayhitoyourmom.com

Aucun commentaire: