Translate

mardi 27 janvier 2009

Welcome Wagon


Le Reverend Vito Aiuto et son épouse Monique forment le groupe Welcome Wagon depuis 2001 avec une première apparition sur la compilation To Spirit Back the Mews sortie chez Asthmatic Kitty. Au début de leur histoire, Vito et Monique n’ont aucune formation musicale théorique et composent au gré de leur inspiration à l’aide d’une guitare et d’un harmonica.
Lui, ses études de théologie de Princeton en poche sert désormais l‘Eglise en tant que pasteur et fait paraître ses recueils de poésie. Elle, arrivée à Brooklyn pour ses études d’art, travaille auprès d’enfants dans une école primaire. Alors que ces deux New-yorkais aiment se retrouver dans leur nid d‘amour pour chanter en duo, leur hobby prend forme lorsqu’ils se produisent dans des bars et cafés-concerts.

Très spirituels, leurs textes sont conçus comme des psaumes, utilisant du vocabulaire classique, élégamment lyrique. Le duo ne laisse pas insensible le musicien Sufjan Stevens qui se propose aux arrangements de leur disque Welcome to the Welcome Wagon paru en décembre 2008. La majesté Stevens est aussi producteur et ses amis les Danielsons collaborent au disque en écrivant même un titre : Sold! to the Nice Rich Man.


Ce disque est synonyme de communion, de moments partagés en famille ou entre amis, d’ailleurs présents dans les chœurs. Monique joue de l’harmonica et du glockenspiel, Vito est à la guitare et tous les deux chantent. Famille et amis se joignent à eux pour l’enregistrement de la basse, du piano, du banjo, de la batterie, la harpe et les trompettes, cors, tuba. La patte Sufjan Stevens se distingue et se marie à merveille avec celle des Welcome Wagon, délicatement pop. Cette collaboration fait naître le genre de pop-country spirituelle autrement appelé « Church music », swinguant et groovant sans tomber dans le style gospel habituel. Ce joli couple en nous faisant partager leur intimité, leur croyance en musique dévoilent un don pour le chant et l’écriture. La voix de Monique, toute de finesse et douceur, se lie naturellement à celle de Vito, soft et feutrée. Le piano dans Up the mountain, les arpèges de guitare dans You Made My Day, la trompette sur chaque titre, le banjo dans Hail To The Lord's Anointed nous embarquent paisiblement dans l’univers ultra poétique de Welcome Wagon.
myspace.com/welcometothewelcomewagon

Aucun commentaire: