Translate

vendredi 21 novembre 2008

Sandrine Kiberlain


Sandrine Kiberlain vient mettre son grain de sel dans le monde de la musique en 2005, quittant pour un instant les plateaux de tournage et les scènes de théâtre, pour sortir l'album Manquait plus qu'ça. La jeune actrice, pas des moindres, a une carrière cinématographique déjà très fleurie. Elle tourne avec Laetitia Masson, Claude Miller, Bernard Rapp, Valerie Lemercier, César du meilleur Espoir féminin en 1995 dans les Patriotes d'Eric Rochant, elle remporte la même année le prix Romy Schneider. Depuis elle collectionne les césars et les nominations avec En avoir (ou pas) en 1996, A vendre en 1999, Le septième ciel en 1998, Un héro très discret de Jacques Audiard. Elle remporte en 1997 le prix Molière pour une pièce de théâtre écrite par son père qu'elle montera elle-même.

Sandrine aime la musique et décide, au culot, d'écrire les textes de ses chansons, puis demande à Alain Souchon de lui prêter main forte pour la musique. L'album Manquait plus qu'ça, fin et drôle dans l'écriture, réussi le pari de réunir le son "Souchon", père et fils et lui colle à la peau avec les influences pop mêlées aux instrument de l'Europe de l'Est, du sur mesure. C'est avec humour que mademoiselle Kiberlain souligne de sa voix frivole et magnifique, "Elle fait sa Carla, elle fait sa Vanessa…elle va donner de la voix, des paroles à tout va, elle se prend pas pour une poire...elle fait une fixette, pousser une chansonnette, manquait plus qu'ça, elle s'y croit vaut la voir, elle se sent pas, laissez la faire sa crise, peut-être que ça lui passera... tralalala...si ça s'eternise elle chantera à sa guise, c'est pas plus grave que ça.."

Le deuxième album de Sandrine Kiberlain, sorti en Octobre 2007, Coupés bien net et bien carré est un vrai bijou pop de chansons françaises. Pierre Souchon compose quatre titres, apportant avec sa veine familiale, une ambiance savoureuse qui replonge dans le Karine Redinger de Voulzy et dans Le Baiser de papa. Autre compositeur important du disque : Bazbaz. Auteur compositeur, Bazbaz est un artiste rafraichissant et pétillant qui, comme Pierre Souchon, correspond à l'espiègle Sandrine.

Les cerises sur le gâteau sont les titres Il ose composé par Etienne Daho et chanté avec lui en duo en opus de l'album, puis La chanteuse composé par Mickael Furnon alias Mickey 3D, dans laquelle les paroles sont un clin d'oeil au Manquait plus qu'ça du premier disque : "ça y est c'est fait j'ai un micro, sur scène je bois de l'eau c'est pour la voix,...je suis chanteuse et je m'y crois, faut que je déjeune avec Carla, et Vanessa..pour parler de ça."
Coupés bien net et bien carré est un superbe album, où les claviers, le piano, les guitares, les trompettes, l'harmonica accompagnent avec grâce la voix de Sandrine Kiberlain, plus voluptueuse que jamais. Les textes sont de véritables scenari, des histoires avec camera embarquée, drôles, humbles, très inspirées! Le tout est ultra homogène. Le mélange des talents de Daho, Bazbaz, Pierre Souchon et Mickey 3D fait un disque qui respire une complicité musicale évidente. De la drôlerie dans Je m'appelle Edouard, à la bossa de Dahoesque dans Perfect Day, à la belle sensibilité de Pluvieux, au tempo ennivrant de Bazbaz dans Y'en a pas un pour rattrapper l'autre, avec son grain de voix, ses tâches de rousseur, Sandrine Kiberlain est un auteur brillant et une chanteuse qui ne joue décidément pas dans la même cour que Carla et Vanessa.
sandrinekiberlain.com

Aucun commentaire: