Translate

samedi 15 novembre 2008

Euros Childs


Euros Childs est le projet solo du leader du groupe Gorky's Zygotic Mynci apparu en 1995 la première fois et dont la performance prolifique a donné une douzaine d'albums en dix ans. Celui qui marque le tournant du groupe jouant à la base du rock psychédélique est Barafundle de 1997, aux influences de pure pop mêlées aux celtiques avec la présence de cithare, guimbarde, de banjo et de violon. Le groupe gallois remporte un franc succés au fil de leurs créations comme avec l'album Spanish Dance Troupe de 1999, sans compter le fabuleux How I Long to Feel That Summer in My Heart sorti le 18 septembre 2001.
Depuis la séparation des Gorky's en 2005, Euros Childs suit sa propre voie en solo et sort ce mois-ci son nouvel album. De style americana, country rock, enregistré à Nashville, le mariage des genres fait naitre un disque aux sonorités exotiques et croustillantes. Imaginez Perceval le Gallois fumer le calumet de la paix avec le chef indien Cochise, vous êtes en train d'écouter Cheer Gone. En glissant la galette dans la chaine stéréo, Autumn Leaves et son rythme en deux temps enveloppe immédiatement; c'est chaud et langoureux. Ce tempo Euros Childs marqué par le chant aux accents gallois est magique, très velvetien. Doté d'un grain de voix si particulier qui parcoure des gammes de manière étonnante, Euros Childs apporte à ses titres une ambiance somptueuse, une puissante torpeur. Les compositions sont toutes réussies, les instrumentations offrent un ensemble supérieurement intimiste. Cheer Gone colonise les neurones, y amène une atmosphère "folk médiévale pop country psychédélique". Tous les instruments se distinguent, s'enchevêtrent, nous content des mystères, des secrets, comme si les musiciens étaient gantés, prenaient soin de chaque note amoureusement, comme des cowboys gentlemen qui composent un bouquet pour leur belle. Her ways est une chanson chaloupée, bien roulée, qui donne envie de chevaucher un taureau sur les plaines brulées du far West en couinant des Heee Haaa! O ein Dear est le titre chanté dans la langue maternelle d'Euros Childs, une ballade digne d'une épopée à travers des fjords, un air de repos pour le guerrier fourbu du temps des croisades, ou encore une chanson entonnée par un viking après la bataille, qui se détend au pied d'un arbre dans son slip kangourou en peau d'ours. L'harmonica de Medecine Head convié à accompagner l'harmonium forment un cocktail de cultures unique et rare, bercé par la voix splendide d'Euros Childs.
Euros Childs est un auteur-compositeur-interprète de talent, la figure emblématique de la pop galloise. Après avoir participé à l'album Barnes & Noble de Syd Matters, son album Chops en 2006, Bore Da en 2007, une collaboration au dernier disque de Kevin Ayers, Unfairground, aux côtés de Jeff Baron des Essex Green et Gary Olson des Ladybug Transistor, Euros Childs enregistre aussi un single avec Norman Blake des Teenage Fanclub.
myspace.com/euroschilds

Aucun commentaire: