Translate

jeudi 16 octobre 2008

Brooke Waggoner


Elle s'approprie les touches blanches et noires du piano de ses parents à 4 ans et compose sa première chanson à 10 ans. Chez Brooke Waggoner, la musique c'est viscéral. Elle ne la ressent pas seulement, elle la crée, la sculpte, l'accompagne.
Compositrice, pianiste d'excellence ayant Chopin et Simon & Garfunkel comme références, la jolie américaine est diplômée depuis 2006 en musicologie - composition et orchestration. Agée de 23 ans, la jeune artiste véhicule une maturité et un charisme lors de ses concerts et de ses passages studios qui laissent l'assistance coite. Originaire de Louisiane, elle part vivre à Nashville, Tennessee, pour étudier et y vivre sa musique. Un ep de 6 titres sort en 2007, Fresh Pair of Eyes, stylé, ultra performant et impressionnant.

"Hush if you must, if you must so you'll trust, In the power of your silence, the fear in compliance, Hush if you must, if you must so you'll trust, In the power of your silence, the fear....you'll come outloud". L'album Heal for the Honey est apparu le 2 septembre 2008, objet d'un charme absolu. Les compositions sont vibrantes, Brooke dépose des envolées d'ensemble à cordes sur ses notes de piano tel un maestro. L'écriture est fine, comme sa voix. On devine une artiste fragile, sensible et sure à la fois quant à la retranscription de ses émotions et la fulgurance des arrangements. La demoiselle gère tout ses morceaux de la première note à la dernière : Rarissime.
Des tempéraments, des personnalités, des têtes comme Waggoner démontrent sans contours que la musique indé-alternative "home-made" n'est pas prête d'être détrônée. A classer entre les Kate Bush et Feist. (vidéo : Golden Ear Theatre)
brookewaggoner.com



Aucun commentaire: