Translate

samedi 13 septembre 2008

Stuart Moxham

Stuart Moxham est un des plus grand auteur-compositeur anglo-saxon de ces dernières années.
Originaire de Cardiff, il arrive sur son cheval blanc dans les années 80, accompagné de son frère Philip pour former le groupe mythique Young Marble Giants. Au chant il y a la superbe Alison Statton. Formé en 1978, ils sortent leur album phénoménal Colossal Youth qu'ils joueront dans le monde entier et qui restera une référence post-punk pour nombre d'artistes. Influencés par des perles comme Can, Eno, Kraftwerk et les Velvet Underground, ils deviennent très vite eux-même une influence.

Nommé d'abord True Wheel, tiré d'un titre de Eno, le groupe se baptise Young Marble Giants, s'inspirant d'un livre sur les statues classiques dans l'Archictecture. Leur son de synthé du nord de l'île, la basse de Philip habitée par les eighties, la rythmique endiablée, la voix cristalline et pragmatique d'Alison en font un groupe phare. Les mélodies et les arrangements sont toujours d'actualité. Pas étonnant que les YMG seront repris ces dernières decennies par d'autres pointures comme Kurt Cobain, Yo La Tengo ou les Vaselines. C'est Stuart Moxham qui, dans l'ombre, discretement jouant de son talent à la guitare et clavier, à écrit les trois-quart des titres. Les chansons parlent de Cardiff, ville industrielle à l'âme heavy-rock et de ses habitants dans leurs "plastic home" (Include me out).
Après 8 disques le quator split en 1980 et Stuart Moxham forme illico presto the Gist, qui ne tarde pas à être connu avec le hit Love at the first sight qui sera repris par Etienne Daho sous le titre Café de Flore.

Stuart continue d'écrire, de faire de la musique et en 1982 après un grave accident de moto il offre en enregistrant de chez lui des compositions significatives appelées Embrace the Herd. 10 ans passent... sort Signal Path en 1992, une pluie de mélopées pop folk dont un superbe duo avec Alison Statton. Puis il rencontre notre français adoré exilé à Londres, Louis Philippe. Leur complicité, leurs brios pour composer mêlés fait un album dès 1993 Random Rules avec Louis Philippe aux synthés et le jeune frère de Stuart, Andrew, à la batterie.
Aux Etats-Unis Moxham enregistre pour d'autres artsites l'album Fine Tuning et Barbara Manning Sings With The Original Artists. Ces cinq dernières années, les deux artistes travaillent intensément et sortent en mai 2007 The Huddle House, album soupoudré de tambourin, de balades où la guitare resplendit, agrémenté toujours de cette noble voix de Stuart.

Je reparlerai de Louis Philippe car son oeuvre est splendide (collaboration avec Bertrand Burgalat, Valerie Lemercier, April March, High Lamas, the Clientele, l'écrivain Jonathan Coe), Louis étant lui-même auteur-compositeur, interprète mais aussi écrivain et journaliste. Le frère de Stuart, Philip, joue dans l'excellent groupe David Thomas and Pedestrians. Les artistes qui gravissent autour de Stuart Moxham sont tous des talents et pour un plaisir nostalgique, les Young Marble Giants, récemment reformés, se produisent en Belgique avec d'autres sur scène comme Syd Matters, Troy von Balthazar le 1er Novembre prochain, puis à Cardiff ... il y a matière à rester "aware".
L'emblématique et magique Café de Flore, dans la version des deux as de la pop, Stuart Moxham et Louis Philippe réunis..sur Comme un seul Homme de 1997.
myspace.com/stuartmoxhammusic


Aucun commentaire: