Translate

dimanche 31 août 2008

The Smittens

The Smittens, c'est le groupe pop par excellence. Originaire de Burlington dans le Vermont, de la veine des Essex Green, Of Montreal, Belle and Sebastian, j'ai rarement entendu un groupe chanter autant de too-too-yoo-too, pa-pa-pa-pa, claquer des doigts, jongler avec les maracas, enfièvrer les tambourins et les metalophones, s'immoler de handclaps.
Les 6 membres des Smittens s'executent à l'indie-pop bubblegum, dans leurs écharpes et bonnets de laine, depuis 2002. Max Andrucki, Colin Clary, Dana Kaplan, Holly Chagnon, David Zacharis et Emily Hilliard composent cette amicale et joviale bande. Colin Clary offre un magnifique album avec son autre groupe, Colin Clary and the Magogs mais aussi une jolie collection de chansons sur son projet solo: Sweater Weather or Not These Are the Songs I Got. Parallèlement Dana et Colin présente un autre projet appelé Let's Whisper dont la chanson Dylan's song est à écouter absolument!



Gentlefication Now! leur opus sort en août 2004 avec le génial titre I Hate Vermont, drôle et sarcastique. Il est suivi en 2005 du deuxième album qui les révèlent, A Little Revolution avec The Garden au son illustré de belles guitares et claviers délicats. Les paroles n'apportent que de bonnes vibrations, la révolution des Smittens est dans la joie de vivre sur 13 titres ensoleillés. Peu étonnant de retrouver le groupe sur une compilation appelée Let it Bee du label italien My Honey Records, où apparait aussi le groupe français Watoo Watoo ou encore les Shermans. On y imagine amplement les Smittens butiner des fleurs de tournesol et s'éreinter à courir dans les prés en faisant des Bzzz-bzzz.

Les morceaux tiennent debout, les voix sont parfaites, les instrumentations étudiées. Ils s'amusent sincèrement comme s'ils étaient des personnages de cartoons, l'ambiance est bon enfant. Les Smittens sont de la bonne humeur en barre. Pour boucler la boucle de la célébration du power-pop, leur naturel enjoué leur permet de rester professionnels et exacts, notamment dans le domaine du design et art-work plus qu'original qui les symbolise depuis leurs débuts.
Aujourd'hui les 6 sont en tournée pour présenter leur tout nouvel album The Coolest Thing About Love sorti le 29 juillet. En cette fin d'été, les titres irrésistibles évoquent les amours éphemeres saisonnieres dans Half My Heart Beats ou Gumdrops...Des compositions efficaces, toujours agrémentées de guitares flamboyantes, de percussions variées, de piano et claviers. Les Smittens reviennent en force, les fans sont sous le charme après un début de tournée-promotion anglaise et américaine. Ce dernier album est selon moi l'album twee-pop de l'année 2008. (vidéo: Gumdrops)
myspace.com/thesmittens

3 commentaires:

Pitseleh a dit…

Yay! Je dirais au moins trois avec ma camarade de voyages-pour-aller-voir-des-groupes-improbables (qui a réussi à trouver un endroit pour les accueillir fin juillet, bel exploit).

As-tu déjà eu l'occasion de les voir en live ? Ils jouent plus vite que sur disque (ce n'est pas aussi maîtrisé que Pocketbooks par exemple) mais ils sont en tous points adorables.

Pitseleh a dit…

Ah oui, Let's Whisper ! Je désespère de trouver leur disque. C'est l'inconvénient avec Weepop, les tirages sont très limités... Les voix de Colin et Dana vont vraiment bien ensemble je trouve.

Petite vidéo mignonne tournée à Indietracks en 2008, ils avaient visiblement moins de pluie que nous l'année dernière :
http://www.youtube.com/watch?v=jY8Zq73AFZk

Pitseleh a dit…

... et à présent je suis en mode déprime. J'aurais du garder un Smitten chez moi en souvenir :(