Translate

samedi 23 août 2008

From Bubblegum to Sky


Derrière ce nom de groupe très "candy" et psyché se cache un garçon, né au Texas, parti vivre au Japon et revenu aux Etats-Unis à l'âge de douze ans.
Il s'agit de Mario Ishii Hernandez. Le jeune homme joue plusieurs instruments et aime Sergent Pepper des Beatles. Il décide au lycée de créer son premier groupe Ciao Bella, fait de la pop rétro déjà marquée et remarquée. En 1997, c'est le début de From Bubblegum to Sky et dès 1999, son groupe ayant splitté, c'est en solo que Mario frappe un grand coup avec le titre single Hello Hello Hi...un bonjour de circonstances et plutôt bien chaloupé.

Le label Eenie Meenie Records, griffé indie-pop psychédélique et rock indépendant, qui signe aussi les Apples in Stereo et Ulysses, naît en 1999 et sort le premier LP de From Bubblegum to Sky, Me and Amy and the Two French Boys. Cet album est parfait, fleuri de handclaps, d'arpèges de guitare acoustique sur des claviers restés réglés au son sixties et des choeurs sunshine-pop. 2004, sort le deuxième disque, Nothing Sadder Than Lonely Queen, magnifique. C'est la période où l'on voit emerger un style pop-groovy, jazzy, avec des basses royalement taquineuses comme dans le fameux 1973 de Josh Rouse ou le Fosbury de Tahiti 80.

En 2005, Mario souhaite prendre le nom de ses parents comme nom de groupe, Seiko et Salome, il joue beaucoup sur scène, fait une tournée monumentale avec des groupes comme Essex Green, Irving, Dressy Bessy ou Voxtrot. En même temps, son label Eenie Meenie produit une compilation, Dimension Mix dont les bénéfices vont aux enfants autistes. L'auteur-compositeur interprète, qui revient au nom d'origine From bubblegum to Sky ne tarde pas à se greffer au projet tout comme Beck, Eels, Apples in Stereo, Stereolab etc... L'artiste sensible, drôle, doué nous offre depuis le 3 Juin dernier son dernier bébé A Soft Kill, aux sonorités toujours aussi rock, pop, psyché que l'on peut commander en mp3 sur le net ou en format 33T directement sur le site du label. Enregistré avec Frank Jordan à la basse, Bill Evans aux claviers, Steve LaFollette, clavier et basse et les Lost weekend singers pour le chant, c'est avec cette équipe que Mario part sur les routes présenter ce nouvel album, aérien et frais, une pièce majeure pop-rock avec des titres comme Flash ou The King Of Failed dans la veine des Of Montréal. Incontournable.
myspace.com/frombubblegumtosky

Aucun commentaire: