Translate

vendredi 27 juin 2008

Dolour

Derrière le nom de Dolour se cache Shane Tutmarc, apparu pour la premier fois en 2001 avec son opus Waiting for a World War. Ce superbe album pop annonçait déjà un jeune artiste talentueux, nourri d'excellentes influences (Beach Boys, Beatles, High Llamas), qui avait fleuri son disque de balades pop au son sixties. Multi-instrumentiste, auteur-compositeur, Tutmarc vient de Seattle, USA. En 2002, il sort son deuxième album Suburbiac, New Old Friends en 2003, We make our own mistakes en 2005 et en 2007, The Years in the Wilderness. Ce dernier titre, explique Shane, correspond à son exploration musicale symbolisant ces deux années à la confection de l'objet, de l'écriture au studio.

Il travaille en famille, sort également deux albums sous le nom de Shane Tutmarc & the Traveling Mercies. Ceux-ci sont donc Shane au chant accompagné de son frère, Brandon à la batterie et Ryan à la basse.
Sur le récent The Years in the Wilderness, toute la crème musicienne de Seattle a participé à l'enregistrement comme Paul Mumaw (Jeremy Enigk, Damien Furado).
En solo sous le nom de Dolour, les albums sont complets, sonnent pop, bossa, country, rock, soul et on peut reconnaitre les groupes que Tutmarc aime: les Posies, Johnny Cash, Costello, Marvin Gaye et Brian Wilson des Beach Boys dont il fera une reprise Making God Smile sur le Tribute to the songs of the Beach Boy Brian Wilson de 2002.

Artiste admiré et reconnu comme l'un des meilleurs de la scène de Seattle, Tutmarc joue de la mandoline, de la guitare, piano et claviers et est le petit fils du virtuose de la guitare Bud Tutmarc. Shane fait preuve de brio en tant que musicien mais aussi qu'interprète, sa voix élastique donne l'impression de pouvoir tout chanter avec facilité. Le charmant (ça ne gâche rien) Shane Tutmarc se démarque avec aisance dans son domaine indie-pop, à tout point de vue.
myspace.com/dolour

Aucun commentaire: