Translate

samedi 31 mai 2008

Tupelo Honeys


Ils sont un des groupes que je chéris précieusement. Ils arrivent tels deux astres brillants, des météorites droit venus de Suède. Les Tupelo Honeys sont les Meg & Jack White de la pop, la descendance artistique des Eggstone. Le noyau dur du groupe sont les jumeaux Edin, frère et soeur, Joel et Linn. (Le nom Tupelo Honey vient d'un album de Van Morrison)
Ils jouent depuis 2005, se produisent à Stokhölm et enregistrent un merveilleux cadeau pour les amateurs de pop, Tupelo Honeys Salute You. Le disque est une excellence. De la batterie multivitaminée, une guitare electrique en osmose avec les violons et violoncelles, les deux voix de Joel et Linn d'une beauté violente édifient un album puissant.
La voix de Joel est dandyesque, un brin lyrique sur une trame rock'n roll. La voix de Linn est fraiche et voluptueuse, angélique.
Le duo compose des titres d'anthologie comme Without My Princess et The Return Of The Weeping Man, de réelles bombes pop qui plairont aux amoureux des Smiths. Sans oublier l'envoûtant et titillant Andy, Are You Sure? Dans la constellation Tupelo Honeys tout est bon.

Les instrumentations ont fière allure, comme un noble galop de handclap, tambourin, guitares, percussions. L'album court fougeusement avec fusion d'optimisme et de charme. Les claviers et guitares fulminent dans Nothing, nothing, nothing. Joel fait jouer de son panache dans In a Sphere, en chantant avec la classe de David Bowie et Linn redouble d'élégance.
Tupelo Honeys Salute You est sorti en 2007, et au printemps 2008, le duo devient un trio en accueillant Linnea Edin. La famille s'agrandit et le groupe continue son petit bonhomme de chemin en nous offrant une nouvelle pepite pour cet été: The Summer Breeze. Les Edin préparent un nouvel album pour l'automne. Soyons au taquet !
myspace.com/tupelohoneys

Aucun commentaire: