Translate

mardi 29 avril 2008

Nous Non Plus

Je rencontre souvent de gros incultes dans les labels, les maisons d'édition, où il y a des attachés de presse, les critiques rocks, ces boeufs à l'oeil creux et vide dont les cils attendent la mouche (d'où le port obligatoire de lunettes noires pour apparaitre en public). Ils connaissent les Rolling Stones par coeur, cela me fait une belle jambe. Par contre en les questionnant sur la musique rock du 21ème siècle, les bovins, ça bug.

Mais pour l'heure, parlons de frenchy émigrés à New-York City, les Nous Non Plus. Les journaux rockeux français n'en parlent pas, je les ai découvert sur les ondes des radios américaines. Et le groupe chante dans la langue de Molière !
Anciens membres des Sans-Culottes, les Nous Non Plus, après querelle interne et clash, se sont lancés dans l'aventure en 2005. Ces prises de "museaux" sont clairement expliquées dans la chanson Tant pis pour toi, un titre electro-rock qui dit au leader des Sans-Culottes : C'est fini les sans-culottes, on en a tous ras-le-cul, c'est fini les coups de poignards dans le dos, on en peut plus..Tu nous hais, Nous non plus...Toi tout seul tu règnes au top 50 des tas d'connards. C'est pas poétique, je le concède, mais ils ont matière à être enervés.
Désormais, la troupe est constituée de Céline Dijon, Jean-Luc Retard, Bonnie Day, Calvino Di Maggio (dit Al), Henri Covert (dit Le Professeur parce que diplomé de la Sorbonne), Morris Chevrolet (dit Mars, roi du synthé), François Hardonne (le génie de la trompette).

L'album et ses 10 titres est essentiellement sensuel, parfois très romantique, parfois ultra sexy. Mais très frenchy. Avec la phrase "tu nous hais, nous non plus", une reprise d'antan de la chanson Poupée de Cire, le groupe clame ses références, Gainsbourg et Dutronc. Les morceaux les plus pop-sixties sont super groovy, shiny avec des "papapapa" comme dans Monokini où François Hardonne sévit à la trompette comme un dieu vivant. Premier Baiser est une balade soft et sophistiquée à deux voix mais qui reste dans le fond formidablement sexy. Balade de Tourette est sous forme d'aveux émouvants, auto-biographiques chantés par Céline. C'est délicat, sur les arpèges de guitare, le romantisme à la française tient le pavé.
Le disque s'écoute entier; distribue des chansons jazzy, rock-garage, un pur son rock-electro en passant par du folk et du electro-disco, une variance équilibrée.

La finesse des titres se retrouve aussi dans le côté sexy, moult coquin dans Le Chateau, ou dans One Night in Paris (dont le clip est censuré) ou encore dans Lawnmover Boy, qui parle du garçon qui aime les gazons (mais sans que ce soit une ode à l'écologie non plus)
Les Nous Non Plus viennent de sortir leur 1er album éponyme, et je l'écoute en boucle en découvrant encore des rythmes, des ambiances, des mots cachés inavouables.
Un groupe français qui réussi outre-atlantique? Avec des textes dans la langue d'astérix que le public américain connait par coeur?
Oui oui...ça existe ! Autant que les français soient "au jus". Passez le mot !
myspace.com/nousnonplus
nousnonplus.com


Aucun commentaire: