Translate

lundi 14 avril 2008

Clinic


Les Clinic sont à la fois anachroniques et contemporains, rétro et modernes, atypiques et charismatiques. Un coktail détonant.
Ces 4 garçons de Liverpool sortent leur 5ème album Do it! chez l'illustre label Domino. Jacquire King, qui a travaillé aux enregistrements des Kings of Leon, Tom Waits et Modest Mouse en a peaufiné le mixage final. Depuis la formation du groupe en 1997, le leader Ade Blackburn et ses acolytes, Brian Campbell, Jonathan Hartley et Carl Turney (formation initiale depuis 10 ans) sont originaux, eclectiques, en marge des groupes actuels de l'indie-pop-rock.
Leur tout 1er single s'appelle IPC Subeditors dictate our youth; titre expressif qui restera dans le top ten de John Peel, sera acclamé par les magazines, mènera le groupe à signer chez Domino en 1999, puis à sortir en 2000 leur opus nommé Internal Wrangler. Cet album est exceptionnellement groove, rock garage psyché. Déjà les guitares electriques poseront Clinic dans la case enigmatique, incomparable. La société des jeans Lévi achete le titre 5 du disque The second Line pour une publicité.

Les sorties d'albums suivent leur cours, 2002: Walking with thee, 2004: Winchester Cathedral, 2006: Visitations. Ces 4 albums sont géniaux. Clinic égal à lui-même présente Do it! dont la fibre prédominante reste, comme pour les 4 autres albums, le synthé vintage, l'orgue, le piano et la guitare fuzzy, tremollo ou blues. A cela s'ajoute la clarinette, la harpe, le melodica, la flûte, l'harmonica, instruments toujours utilisés. En trame de fond, on distingue leurs influences musicales (Fleur de Lys, Cimarons,The Bourbons, Gene Vincent). Sans surprise, Do It! contient du rock garage 60's, dans Memories qui ouvre le bal, du rock punk dans Shopping Bag, du folk dans Marie & Eddie, Coda, du groove et du psychotique dans The Witch et High Coin, une pause acoustique sur Tomorrow. Clinic donne l'impression de tout savoir jouer, du classique avec Beethoven sur un clavier vintage sur Internal Wrangler, du tempo 4 temps de valse au rock démentiel et sauvage. Voilà ce qui fait de ce groupe des autodidactes un chouilla borderline et totalement libres.

L'ensemble du disque est aussi beau grâce à la voix aristocratique, pastorale et habitée de romantisme de Blackburn (Emotions). Et ornés de leurs masques chirurgicaux, les Clinic sont un cas!
myspace.com/clinicvoot

(vidéo:Harvest sur Visitations)

Aucun commentaire: