Translate

jeudi 10 avril 2008

1990s


Pas la peine de classer les 1990s dans un genre. Le groupe passe haut la main les frontières des générations et des types, sans public ciblé particulier. Et c'est bien dans ce domaine que se démarquent ces 3 garçons de Glasgow. On ne parle pas d'image ni de people-isation, les 1990s ne sont pas des commerciaux, ce sont bien des rockers. 1990s c'est Jackie McKeown à la guitare, Michael McGaughrin à la batterie, et Dino Bardot à la basse.
Cela fera un an en mai que leur album Cookies est sorti. Pourtant ce ne sont pas des débutants car c'est justement dans les années 90 que Jackie McKeownse apparait sous le nom de Yummy fur, groupe dans lequel les deux leaders du groupe Franz Ferdinand ont fait leurs armes. Le batteur et le bassiste jouaient dans un autre groupe écossais V-twin.
Leur premier single, You Made Me Like It, est paru en 2006. Ils se sont produits sur scène avec les Babyshambles, biensûr, avec Franz Ferdinand et ont participé à nombre de festivals ces deux années.

Cookies est un album remarquable. C'est du son rock anglais pur jus. Les mélodies riccochent, ne se ressemblent pas, surprennent, de titre en titre, et tendent à la perfection. A eux trois, ils donnent une sacrée substance à cet album dont je ne me lasse pas.
La construction des morceaux est terriblement alternative, très propre. Cookies dans les oreilles, c'est se prendre la batterie "multivitamines" en intraveineuse (Enjoying Myself), la basse "pince-me pince-moi" taquine cruellement (Risque Pictures), la guitare electrique balance des bombes de riffs (Thinking Of Not Going).
Sans se faire de l'ombre, ni se marcher sur les cables, les trois chantent en choeur, comme seuls les anglo-saxons savent le faire. Le trio lance à tue-tête des wawa, des badabada, des ouhouhou pour parfaire la jovialité et la bonne humeur générale. En plus les textes sont hilarants: dans Pollockshields, quand ils sortent en plein soleil, ils voient des filles transformées en nonnes, ou bien dans Weed, un type fume tellement de drogues qu'il en devient parano au point d'avoir peur de son téléphone alors qu'il n'en a pas.
Les 1990s reprennent du service cet été avec des concerts et festivals en Angleterre, Irlande, Norvège et Espagne. En France? euh non. Nous on a Cali....voilà, voilou, voili. Chacun sa croix.
myspace.com/1990sband



Aucun commentaire: