Translate

mardi 11 mars 2008

Rinaldi Sings

Il jouait du trombone dans un groupe Mods appelé The Moment, les critiques-rock l'appellent le Scott Walker du 21ème siècle.
Rinaldi Sings est le phénomène Mod, le dandy de la pop anglaise. De son vrai nom Steve Rinaldi, ce british du Suffolk revisite les orchestrations des années 60 sans complexe, comme un poisson dans l'eau (et on commence à en manquer de poissons). Il crée des mélodies de power-pop aux tendances pop bubblegum. Pourtant il ne bulle pas.

Investi et inspiré, il entonne pour la première fois en 2004 une reprise de Tony Christie Avenues and Alleyways.
Evidemment ce single charismatique ne passera pas inaperçu. Le crooner continue de se ballader comme sur un vespa, peaufine en studio quelques singles et finalement concocte son premier album qui fleure bon le Carnaby Street d'antan. Multi-instrumentiste, Rinaldi sort l'artillerie lourde, trompettes, tambourin, cor, trombone, tuba, violoncelle. Porteur de l'esprit mod's qui lui va si bien, le gentleman offre enfin What's it All About en 2006.

Steve Rinaldi fait fi de la vague rock qui déferle sur l'Angleterre. Il bénéficie de la complicité de Paul Bevoir du groupe Jetset, bien conu des amateurs de pop. Il a donc décidé de résister avec finesse et humour au mouvement dominant et c'est concentré, determiné qu'il compose une ribambelle de titres pour repartir en studio. En janvier 2008, le dandy Rinaldi présente son deuxième album Bingo qui comporte 11 morceaux mythiques dont Goodbye Steve McQueen et Come as you are, you're a Star.
En bonus, la nouvelle star Mod reprend Do you Wanna Be in the Show pour le Jetset Tribute Album.
RinaldiSings.com
myspace.com/rinaldisings

1 commentaire:

Alfie Elkins a dit…

The new Rinaldi Sings CD 'Bingo' is available now.