Translate

samedi 23 février 2008

Primal Scream




Primal Scream
est avant-gardiste et efficace, violent de talent et de passions.
L'histoire du groupe est née à Glasgow grâce au leader Bobby Gillepsie. Après avoir été le batteur du groupe Jesus And Mary Chain qu'il rejoint en 1984, Bobby prend son envol en 1986. Il décide de former Primal Scream avec un ami Jim Beattie, arrivent les guitaristes Andrew Innes et Robert Young. En 1986, un de leur titre pop Velocity Girl figure sur une compilation anglaise C86 désignant les groupes clés du moment .
En 1987 Sonic Flower Groove se trouve dans les bacs, le disque est rock, avec des influences à la Byrds. Le succés reste modeste, le disque tourne chez les amateurs qui s'affairent petit à petit. Puis il y a, en 1989, l'album Primal Scream. Les guitares s'affirment, la voix de Gillepsie est de plus en plus remarquable. Le rubis I'm Losing More Than I'll Ever Have est transformé en diamant Loaded par Andrew Weatherall (collaborations avec Björk, New Order, Happy Mondays, My Bloody Valentine, Saint Etienne). Il est DJ à l'époque et Bobby Gillepsie fait appel à lui pour remixer Loaded qui sera editée sur Screamadelica en 1991. C'est à ce moment que le leader fait preuve d'innovation. Perfectionniste, il est soucieux de se mettre à la page et explore l'electro. Sa manière de mêler le rock, à l'electro pop est visionnaire.

L'attaque de Screamadelica est sur un tempo+piano pour accueillir du gospel, le deuxième morceau est plus house, puis arrive Higher than the Sun, Loaded, les 2 plus jolies du disque sans compter Damaged, une balade romantique qui adoube Gillepsie pour de bon.

Le public est conquis. Les réussites s'enchainent: Give Out But Don’t Give Up en 1994, Vanishing Point en 1997 marqué par la chanson Star, dont j'adore le groove tout comme le psyché de Burning Wheel. Pour couronner le tout, le groupe s'étoffe par la présence de Mani, bassiste des Stones Roses. En 2000, un album qui boostera le groupe en tête de lice du rock anglais parait: Exterminator. Suit Evil Heat en 2002, album aux tendances punk rock (miss Lucifer) et Riot City Blues en 2006.
L'oeuvre de Bobby Gillepsie, c'est plusieurs genres musicaux qui ont en commun la qualité stylisée et absolue. Ces gentlemen sont des musiciens hors norme et intemporels.
Le titre Loaded a été samplé avec un passage de Wild angels, film de 1966, road movie tourné trois ans avant Easy Rider. Peter Fonda et Nancy Sinatra y forment un couple craquant au sein des hells angels au volant de leurs harleys. A écouter la chanson remixée electro de Some Morning Velvet sur le disque Evil Heat, featuring Kate Moss, à l'origine chantée par Lee Hazlewood et...Nancy Sinatra! (video: sample de Loaded)


myspace.com/primalscream

Aucun commentaire: