Translate

jeudi 28 février 2008

High Llamas

Groupe basé à Londres, les High Llamas sont conduits depuis 1992 par Sean O'Hagan, d'origine irlandaise. Cette année là le premier ep Apricots apparait sur l'album Santa Barbara. Le drôle de nom High Llamas vient d'une chanson du groupe des années 60, the Monkees. Inspiré des films des sixties, la véritable influence de O'Hagan est les Beach Boys. Suivront en 1994, l'album Gideon Gaye toujours sous le signe du son psyché Brian-Wilsonnien, album le plus smart de la décennie, puis Hawaii en 1996. Les deux cds comportent des titres que je qualifierais de candy-pop, avec des mélodies sucrées mêlant les cordes, les claviers et les voix en écho, référence direct à Pet Sounds.



Le groupe fait un détour par l'éléctro dans les années 2000, en collaborant avec Stereolab, Mouse, plus tard, fait des remix pour d'autres grands noms comme Super Furry Animal. Puis se succèdent 3 fabuleux albums, Cold and Bouncy, Snowbug, Buzzle Bee. Le groupe fait une halte de 3 ans pour revenir avec le grand Beet, Maize & Corn. Ils y glissent des orchestrations enflammées, avec tuba, cordes et synthés. Des compositions remettant en valeur la voix poignante de O'Hagan. Et que dire de Can Cladders, leur dernier bijou sorti en 2007? que c'est une réinvention de la pop, le meilleur de leur parcours où la guitare accoustique et la basse taquinent avec un ensemble de cordes symphoniques, sur des airs ensoleillés doucement bossa.

Les productions du groupe ont le même charme que celles des français Orwell qui reviennent avec Le génie humain et des canadiens Heavy Blinkers, préparant en studio leur prochain cd sur lequel jouera Sean O'Hagan. Tous ces "as" de la pop radieuse se connaissent très bien. Ils travaillent main dans la main depuis des années. Ruth Minnikin des Heavy Blinkers chante sur le dernier Orwell, et Dave Christiensen aussi des Heavy Blinkers joue de la clarinette sur Can Cladders.
En plus de Can Cladders, Sean a participé cette année aux projets de Sondre Lerche, des Doves et de Cornelius. Vous pouvez également entendre les high Llamas sur la B.O du film La vie d'artiste avec Sandrine Kiberlain et Denis Podalydès sorti en 2007.
Artiste jusqu'aux bouts des ongles, Sean O'Hagan fait également naître une nouvelle forme d'art, le Musical Painting en travaillant depuis 2001 avec le peintre Jean-Pierre Muller. Muller assure le visuel en géometrie variable avec Sean qui produit des sonorités de symphonies avec cordes et cuivres mixés aux bruits urbains.
N.B: les pochettes de disque des High Llamas, peintures sublimes actuelles du peintre et ami fidèle de Sean, Jeremy Glogan.
N.B bis: reprise de la chanson des Smiths Frankly, Mr Shankly par les High Llamas sur l'album The Smiths is Dead.
myspace.com/highllamas


Aucun commentaire: